Comment dit-on «câliner» en rhéto-romanche?

Les rhétos-romanches n’ont de cesse de réinventer leur langue pour qu’elle vive et survive. La RTR joue un rôle important dans ce processus. C’est ainsi que le présentateur de la RTR et «TikToker» aktif Livio Chistell enseigne le rumantsch. Et que la linguiste de la RTR crée de nouveaux mots pour cette langue en danger – par exemple pour désigner les écologistes qui se collent au bitume en signe de protestation.

Livio Chistell est dans son élément. Assis à la table de sa salle à manger, dans une tenue beige et rose, il donne une mini-leçon de romanche. Il explique à ses followers sur TikTok que «gnoc» signifie «mignon» et que «gnocergnar» veut dire «câliner». Les vidéos que le Grison publie sur la plateforme durent entre 20 et 50 secondes. Il n’y enseigne pas seulement des mots romanches, mais répond aussi à des questions: par exemple, pourquoi les personnes qui parlent romanche ne se comprennent-elle pas toujours entre elles? Ou pourquoi la plus grande communauté romanche se trouve-t-elle à Zurich?

Image

«Romanisch für Anfänger» avec Livio Chistell sur TikTok.

Ce grison de 29 ans, originaire de Flond, un village de 200 âmes, travaille pour la SSR depuis neuf ans. Il est à la fois présentateur pour l’émission d’actualité de la RTR «Telesguard» et pour la radio alémanique SRF3. Depuis un an, il travaille également comme reporter pour «rec» un format pour les jeunes diffusé sur SRF et YouTube.

«
Si nous réussissons à susciter de l’intérêt et de l’enthousiasme pour la SSR auprès d’un public plus jeune, alors nous avons gagné.»
Livio Chistell, présentateur et «TikToker»

Livio Chistell au travail

Pourquoi TikTok est la bonne plateforme pour la SSR

Livio Chistell est aussi polyvalent sur le plan professionnel qu’agile sur les médias sociaux. Il gère non seulement son propre canal TikTok, mais aussi un podcast. Sur Instagram, il partage des moments de sa vie privée avec ses followers.

Image

Source: Compte Instagram de Livio Chistell

Et il est loin d’être à court d’idées. Il aimerait que la SSR soit plus impertinente, plus courageuse: «Qu’on ne passe pas trop de temps à réfléchir si l’on veut s’engager sur les médias sociaux et comment – mais qu’on le fasse.» Ses tiktoks en romanche s’adressent à un public jeune: 60 pour cent de ses followers ont moins de 24 ans et 25 pour cent ont entre 24 et 34 ans.

Il y a là un grand potentiel, ajoute Livio Chistell, tout particulièrement pour une entreprise de médias: «Si nous réussissons à susciter de l’intérêt et de l’enthousiasme pour la SSR auprès d’un public plus jeune, alors nous avons gagné.» Il constate en outre que les connaissances font parfois défaut. L’une de ses idées est donc de donner sur TikTok des explications relatives à des termes et des questions ayant trait au monde des médias et de l’entreprise de la SSR – par analogie avec ses leçons de romanche. Expliquer par exemple ce qu’est un «organe de médiation», ce que signifie «RSI» ou «pourquoi la radio est si importante».

«
60 pour cent de ses followers ont moins de 24 ans et 25 pour cent ont entre 24 et 34 ans.»

Le tiktokeur grison reçoit en tout cas beaucoup de réactions positives à ses courtes leçons de romanche. La plupart de ses followers écrivent que le romanche est une belle langue. Claudia, par exemple, regrette que son arrière-grand-père ne parlât qu’allemand avec ses enfants et Ivar pense que le romanche devrait être proposé comme branche dans toutes les écoles suisses, au moins comme branche facultative. La follower Candy-Emily écrit même: «Pourquoi est-ce que j’apprends le français à l’école? Ne pourrait-on pas le remplacer par le romanche?»

Quand de nouveaux mots voient le jour

Tandis que Livio Chistell fait découvrir la langue romanche à un jeune public, la RTR s’occupe de sa préservation. Et parfois aussi de nouvelles créations de mots romanches. C’est ainsi que la chaîne emploie une linguiste interne. Marietta Cathomas Manetsch assiste la rédaction et apporte son aide lorsque de nouveaux mots allemands apparaissent et doivent être traduits en romanche.

«
Il est essentiel de continuer à développer et à diffuser la langue romanche.»
Marietta Cathomas Manetsch, Linguiste

C’est ainsi qu’elle a récemment créé, en collaboration avec la rédaction de la RTR, le mot romanche «bloccavias per il clima», pour le mot allemand «Klimakleber», qui désigne ces écologistes qui se collent au bitume pour bloquer le trafic, afin de dénoncer l’inaction face à la crise climatique. Autres exemples de créations: «brassin» pour la viande végane, «mascrina» pour le masque sanitaire obligatoire pendant la pandémie ou encore «chastè-trampolin» pour le château gonflable.

Marietta Cathomas Manetsch consigne les mots nouvellement créés et définis dans le «Pledari Grond», le dictionnaire romanche en ligne. Ce faisant, le programme de la RTR est donc aussi responsable du développement de la langue: «Il est essentiel de continuer à développer et à diffuser la langue romanche», déclare la linguiste. «Pour moi, il est aussi naturel qu’élémentaire de pouvoir travailler sur la langue en collaboration avec la rédaction.»

Pour Livio Chistell aussi, c’est une préoccupation personnelle que le romanche vive et survive: «J’aime entrer en contact avec mon public et transmettre la langue romanche.» Tout cela par portions, bien sûr, et en bref – «gnoc» sur TikTok.

 

Daniela Huwyler, septembre 2023

 

Comment la RTR promeut la musique rhéto-romanche

Commentaire

Sport sans barrières: la diversité et la force du parasport suisse

Le parasport est une composante importante de la diversité du paysage sportif suisse. La couverture sportive inclusive favorise un sentiment de communauté et d’appartenance.

«Ces outils contribuent à augmenter la visibilité du romanche»

La RTR – unité d’entreprise de la SSR – a développé deux programmes qui facilitent la traduction en romanche.

«Hard Life»: un regard sans complaisance sur la société et ses coulisses

Grâce à la coopération de la SSR avec d’autres entreprises de médias européennes, les films et séries européens sont également disponibles gratuitement sur la plateforme de streaming Play Suisse de la SSR. Les Suisses ont ainsi accès à des histoires du monde entier - sans barrière linguistique.